FORMATION À LA THÉRAPIE DU DÉVELOPPEMENT
(FTD)

 

Historique

Le concept de thérapie du développement est né en 1966 de la rencontre du Dr D. Flagey pédopsychiatre et psychanalyste et de Madame M.R. Smets, professeur d’éducation physique formée aux techniques de Bobath, Gerda Alexander et Marthe Vyl.

A partir de l’expérience d’enfants gravement troublés, elles ont ensemble créé une pratique thérapeutique originale intégrant la compréhension de la dynamique relationnelle, du fonctionnement mental et de l’organisation practo-gnosique aux techniques corporelles.
La formation à ce type de traitement s’est organisée sous l’impulsion de Madame N. Guinotte, alors Directrice de la L.B.H.M. (Ligue Belge d’Hygiène Mentale)

Très rapidement, la nécessité d’une expérience corporelle personnelle s’est imposée dans le programme de formation ainsi que celle d’un support théorique étoffé permettant l’appréhension des notions relatives au fonctionnement mental, au développement neuro-biologique et psycho-moteur.
Ensuite des supervisions hebdomadaires, des stages en Centre de Santé Mentale ainsi que des observations de jeunes enfants en crèche et à l’école maternelle ont utilement complèté la formation qui s’est entre-temps inscrite dans le cadre de l’Institut de Formations créé au sein de la Confédération Francophone des Ligues de Santé Mentale : l’IFISAM (Institut de Formation à l’Intervention en Santé Mentale).

Objectifs

La thérapie du développement est une approche psychothérapeutique spécifique.

Elle est indiquée chez des enfants présentant des troubles de la personnalité avec ou sans troubles à manifestations corporelles: troubles du développement et des fonctions instrumentales, troubles du comportement, dysharmonie évolutive, psychose, troubles envahissants du développement, …

La thérapie du développement prend en compte la vie psychique en y intégrant la dimension corporelle. Elle articule, sur les plans théorique et pratique, les niveaux neuro- biologique, sensori-moteur et psychoaffectif du développement normal et pathologique.

En thérapie du développement, le thérapeute construit avec l’enfant un espace de jeu, une aire transitionnelle. Dans cette relation, il lui offre la possibilité d’éprouver le travail du jeu, de découvrir de nouvelles expériences perceptives et sensori-motrices. Ces expériences sont soutenues par la compréhension du fonctionnement psychique de l’enfant ainsi que par une prise de conscience, par le thérapeute, des différents mouvements transféro-contre-transférentiels.

L’objectif est que l’enfant puisse vivre sa motricité dans un espace et un temps d’échanges et de liaison afin d’étoffer son appareil à penser et de construire son propre contenant mental. Le réinvestissement narcissique et objectal qui passe par l’activité du corps soutient l’édification du moi corporel et permet à l’élaboration mentale de reprendre son cours. La pensée symbolique peut alors se développer à travers l’émergence de scénarios fantasmatiques qui seront soutenus dans leur élaboration.

Le travail en thérapie du développement sollicite chez le thérapeute sa créativité, son mode d’être corporel et ses capacités de pensée. Le travail s’appuie donc sur une connaissance du développement de l’enfant, des mécanismes psychiques qui sous-tendent toute relation thérapeutique et se réfère à la théorie psychanalytique.

Formation

La formation en Thérapie du développement s’adresse aux professionnels de la santé mentale de l’enfant : psychologues, psychiatres, thérapeutes à médias (psychomotriciens, logopèdes, ergothérapeutes, kinés) ayant une pratique en clinique infanto-juvénile.

La formation dure 4 ans et est organisée en 2 modules de 2 ans.

Pour chacun des modules, la participation est subordonnée à des entretiens avec deux formateurs.

Le candidat accepté à la formation s’engage à une participation régulière à toutes les activités et à régler les frais financiers aux échéances prévues, conditions indispensables à la poursuite de la formation.

La plupart des séminaires et ateliers ont lieu à Bruxelles, le vendredi en fin d’après-midi et le samedi matin.

Formateurs

Maggy CAMUS, Marisa FRANCOLINI, Anne de PIERPONT, Marie-Louise LEJEUNE, Christine MASQUELIER, Marie-Rose MEYSMAN, Fabienne MICHILS, Fabienne MOENS, Anne MONIER, Catty VANDESKELDE, Nicole ZUCKER.

Coordination

Fabienne MOENS
Tél.: 02 248 25 18
E-mail : fabiennemoens@hotmail.com

http://www.ifisam.be